Pourquoi le même aimant vendu par votre concurrent possède-t-il une force d'adhérence double ?

La force d'adhérence que nous indiquons dans notre magasin en ligne a été déterminée de façon empirique et peut être réellement atteinte lors de conditions idéales. Des mesures effectuées avec des instruments non adaptés résultent en des forces d'adhérence trop élevées pourtant souvent mises en avant par la concurrence.
Des clients nous posent souvent la question pourquoi chez un concurrent un certain aimant en néodyme a par exemple 400 kg de force d'adhérence tandis que notre aimant de la même taille est beaucoup plus "faible". Certains concurrents déterminent la force d'adhérence tout simplement de manière incorrecte (voir ci-après). Nous vous expliquons volontiers notre façon de procéder.
Table des matières

Procédure pour mesurer la force d'adhérence chez supermagnete

La méthode appliquée pour déterminer la force d'adhérence dépend de l'aimant. Pour des aimants à rotation symétrique, nous calculons la force d'adhérence à l'aide d'un logiciel. Notre outil pour le calcul de la force d'adhérence est également basé sur ce logiciel. En fonction des données saisies, il calcule la valeur de manière autonome. Pour les cubes magnétiques, les parallélépipèdes magnétiques et les systèmes magnétiques, nous déterminons la force d'adhérence à l'aide d'un dispositif pour la mesure de la force d'adhérence. Depuis 2020, nous possédons un appareil professionnel. Avant, nous avons déterminé la force d'adhérence à l'aide d'un dispositif développé par nos soins. Vous pouvez en apprendre plus ci-dessous.

Avec l'appareil pour la mesure de la force d'adhérence, nous mesurons la force d'adhérence quatre à cinq fois. Ensuite, nous calculons la moyenne que nous indiquons dans le magasin en ligne pour le produit correspondant. Vous pouvez donc être certain que dans des conditions idéales, la force d'adhérence indiquée peut être réellement atteinte. Pour connaître les conditions idéales, veuillez consulter nos Q&R "Quelle est la force d'adhérence de cet aimant ?".

Mesures avec notre dispositif professionnel

Préparation
Quand il s'agit d'un aimant avec manchon taraudé ou filetage intérieur, nous y vissons des crochets adaptés pour suspendre l'aimant à l'aide d'un cordon résistant à la déchirure (en vert sur la photo). Sur les autres aimants, nous collons un petit bloc en bois dans lequel nous vissons un crochet. A la place du bois, nous pourrions également utiliser de l'aluminium ou un autre matériau non-magnétique. Il est important que la colle ne se détache pas à la moindre résistance ou sous l'effet de la moindre force.
Le processus de mesure
1. Nous fixons l'aimant sur la plaque en acier de 2 cm d'épaisseur en bas de l'appareil. Le petit bloc en bois ou les crochets sont dirigés vers le haut.

2. Nous attachons les crochets fixés au bloc en bois à l'aide d'un cordon au dispositif au niveau de l'appareil.

3. Nous réglons sur la machine la vitesse avec laquelle l'aimant devrait être retiré de l'appareil. Lors du processus de mesure, la plaque en acier se déplace vers le bas ce qui crée une tension.

4. Une fois les réglages effectués, une simple pression sur le bouton suffit pour que l'appareil réalise la mesure.

5. Nous répétons le processus de mesure plusieurs fois à la même vitesse en positionnant l'aimant à chaque fois un peu différemment pour inclure différentes possibilités.

6. Après avoir répété le processus quatre à cinq fois, nous calculons la moyenne des résultats. Nous pouvons garantir l'exactitude de cette valeur en bonne conscience pour l'aimant respectif.

Mesurage avec notre appareil de mesure de force d'adhérence développé par nos soins

Avant d'avoir opté pour l'appareil décrit ci-dessus, nous avons déterminé la force d'adhérence avec un dispositif que nous avons développé nous-mêmes. La procédure de mesure était similaire à celle que nous effectuons aujourd'hui.

Afin de déterminer la force d'adhérence de nos aimants en néodyme, nous avons d'abord calculé la force d'adhérence avec un logiciel. Ensuite, nous avons préparé les aimants pour l'appareil en utilisant des blocs en bois et des crochets. La traction sur l'aimant n'a pas été exercée de manière automatisée, mais manuellement par un cric monté sur le côté.

Préparation
Nous avons collé sur chaque aimant à mesurer un petit bloc en bois dans lequel nous avons vissé ensuite un crochet. Au lieu du bois, nous aurions pu utiliser aussi de l'aluminium ou un autre matériau non magnétique.

Le processus de mesure
1. Nous avons fixé l'aimant sur la plaque en acier de 2 cm d'épaisseur en bas de l'appareil. Le petit bloc en bois a montré vers le haut.
2. Nous avons attaché le crochet de l'appareil à l'aide d'un mousqueton au crochet du bloc en bois.
3. Ensuite, nous avons exercé une traction à l'aide du cric installé sur le côté jusqu'à ce que l'aimant se soit détaché de la plaque. La balance numérique intégrée s'est arrêtée dès que la valeur maximale de la force d'adhérence était atteinte.

Vidéo sur la mesure de force d'adhérence

Nous avons filmé la mesure de la force d'adhérence d'un crochet magnétique. Le procédé dans le cas présent était un peu plus simple que celui décrit plus haut. En effet, le crochet de la machine pouvait être fixé directement sur l'aimant en pot et il n'était alors pas nécessaire d'y coller un bloc en bois. Dans la vidéo, vous entendez un claquement lorsque le crochet se décolle du métal. L'aimant ne se soulève pas beaucoup, donc le décollement est difficile à voir mais vous pouvez bien le distinguer à 0:33/34.

Mesures fausses avec de l'acier

D'autres vendeurs fixent souvent un morceau d'acier en haut de l'aimant. Mais la présence de métal sur le côté opposé renforce considérablement la force d'adhérence de l'aimant. En vérité, ce procédé mesure la force d'adhérence d'un système magnétique (aimant entre deux plaques d'acier). Cette méthode de mesure ne correspond pas au procédé standardisé et défini destiné à mesurer la force d'adhérence (voir document ci-après).
De telles mesures, effectuées techniquement de façon incorrecte, peuvent avoir pour résultat une force d'adhérence de 400 kg pour un aimant en néodyme de 50 x 50 x 25 mm (comparable à notre AIMANT DE LA MORT) ce qui est simplement impossible. Même avec l'aimantation N52 la plus forte possible, un aimant d'une telle taille ne pourrait pas atteindre une si grande force d'adhérence.
Finalement, ces vendeurs trompent le client. Nos forces d'adhérence semblent être moins spectaculaires que celles de nos concurrents - mais elles peuvent réellement être atteintes.

Conclusion

Des aimants dont la forme, la taille et la qualité sont identiques, possèdent la même force d'adhérence. Un parallélépipède magnétique avec les dimensions 50 x 50 x 25 et la qualité N42 a par conséquent une force d'adhérence d'environ 100 kg - quel que soit le vendeur.