Q&R - Questions et réponses

Est-il possible d'envoyer des aimants par la poste ?

Oui, si vous les emballez de manière adéquate. Pour cela, vous pouvez choisir entre les trois possibilités suivantes :
  1. Disposez les aimants de façon anti-parallèle
  2. Augmentez la distance entre les aimants et l'emballage.
  3. Blindez les aimants à l'aide de tôle de fer

Table des matières
Si le colis est expédié par transport aérien, des règles strictes sont à respecter. Voir expédition par transport aérien.
Si le colis est envoyé par courrier simple, les instructions de la poste sont à appliquer. Celles-ci diffèrent d'un pays à l'autre ; certains pays ne disposent pas de règlement relatif à l'envoi d'aimants par voie postale.
Cependant, nous vous recommandons de respecter quelques règles lors de l'envoi car les aimants pourraient causer des problèmes en cas d'un emballage non adéquat. Il est possible qu'ils endommagent des marchandises (cartes de crédit, disques durs, écrans, etc.) qui se trouvent dans d'autres colis ou qu'ils causent des perturbations au niveau du système de tri de la poste. Le colis pourrait également s'accrocher à une partie métallique et par la suite, son contenu pourrait être arraché.
Afin d'éviter ces dommages, l'emballage des aimants doit être adéquat pour l'envoi par voie postale. Pour cela, vous disposez de trois possibilités, que vous pouvez appliquer seul ou de façon combinée :

1. Disposition des aimants

Si vous expédiez plusieurs aimants en même temps, vous pouvez réduire le champ magnétique de façon importante en disposant les aimants correctement à l'intérieur du colis. Deux ou plusieurs aimants devraient être disposés de façon qu'une moité des aimants se trouvent parallèlement à l'autre moitié, les pôles en sens inverse.
Si vous envoyez par exemple 50 disques magnétiques de 10 mm de diamètre et de 3 mm de hauteur, les aimants se disposent pratiquement tout seuls en forme de "barre" de 50 x 3 = 150 mm de longueur. Mais vous ne devriez pas envoyer cette barre telle quelle, mais la plier au milieu pour que le pôle nord de 25 aimants soit orientée dans un sens, et que le pôle nord de l'autre moitié, se trouvant à côté de façon parallèle, soit orientée dans l'autre sens. Les aimants seront ainsi "court-circuités" et le champ magnétique du colis sera réduit, sans grands moyens, à presque zéro. On peut bien sûr disposer également quatre, six ou plus de "barres" parallèlement.
Si vous n'avez que deux aimants à envoyer, il se peut que cette disposition ne soit pas stable, c'est-à-dire que les aimants ne veulent pas rester dans cette position anti-parallèle. En plaçant les aimants sur un morceau de tôle - l'un sera dirigé avec son pôle nord vers la tôle, l'autre avec son pôle sud vers la tôle - les aimants seront stabilisés et le "court-circuit" magnétique sera encore meilleur, c'est-à-dire que le champ magnétique diminuera de manière significative.
Pour neutraliser le champ magnétique de plusieurs boules magnétiques, on pourra les disposer en cercle.
L'objectif de cette disposition est qu'autant de pôles nord et de pôles sud soient orientés dans le même sens.

2. Créer une distance

Le champ magnétique diminue rapidement lorsque la distance augmente. Il est donc indiqué de faire le colis le plus grand possible et de positionner les aimants au milieu. Il est sans importance si vous remplissez l'espace intermédiaire avec du papier, du polystyrène, des coussins d'air, du carton ou du bois. A part la tôle en fer, tous les autres matériaux ne constituent absolument pas une barrière au champ magnétique ; uniquement la distance augmentée est responsable de la réduction du champ magnétique. Il est donc nécessaire de fixer les aimants au milieu du colis pour qu'ils ne puissent pas se déplacer lors du transport.
En principe, il n'est pas recommandé d'envoyer de grands aimants dans une enveloppe, car la distance vers la surface extérieure est trop petite.

3. Blindage à l'aide de tôle en fer

Si les méthodes "moins chères" - disposition neutralisante ou colis surdimensionné - ne suffisent pas, on peut utiliser des tôles en fer en tant que blindage. Une tôle de fer pourrait être pliée autour d'un gros aimant. Il n'est pas indispensable que la tôle et l'aimant se touche directement, mais il est important que la tôle produise un "court-circuit" magnétique, c'est-à-dire qu'elle mène du pôle nord au pôle sud. Si vous mettez une tôle au pôle nord et une deuxième, non-liée, au pôle sud, il n'y aura pratiquement pas de blindage. Le blindage idéal serait une boîte en tôle, qui enferme l'aimant complètement. Plus l'aimant est puissant est plus le blindage doit être efficace, plus la tôle en fer doit être épaisse pour ne pas arriver à saturation magnétique et être capable à produire le "court-circuit" magnétique.

Test du trombone

Pour vérifier si un colis n'est pas excessivement magnétique, il faudrait mesurer la surface de chaque côté à l'aide d'un teslamètre et déterminer une valeur limite acceptable ce qui ne souvent pas possible dans le quotidien. Le test du trombone est facilement réalisable : On place un trombone sur le côté du colis. Elle ne devrait pas rester accrochée sur le colis mais tomber. Pour être plus sévère, au lieu de tenir la surface du colis à tester verticalement, on la tient par exemple à 45 degrés afin de vérifier si le trombone peut glisser sur toute la surface extérieure. Après avoir réussi ce test, vous pouvez être sûr qu'il n'y aura pas de problème pendant le transport et que le colis arrivera bien à destination sans endommager d'autres marchandises.

Envoi de plusieurs types d'aimants :

Les distances minimum suivantes entre les différents types d'aimants doivent être respectées pendant le transport afin d'éviter une démagnétisation mutuelle :
Ferrite Néodyme AlNiCo
Ferrite - 22 mm 0 mm
Néodyme 22 mm - 43 mm
AlNiCo 0 mm 43 mm -