+++ Situation actuelle (Covid-19) : Nos stocks sont remplis et les commandes sont traitées sans délai. Plus d'informations +++

Réparation d'un générateur

Réparation d'un générateur à régulation électronique à l'aide de superaimants
Auteur: Heiner Dumke, Artern, Allemagne, [email protected]
En ligne depuis: 21.07.2009, Nombre de visites: 336076
Voici une courte démonstration d'une réparation d'un générateur de champ permanent à régulation électronique à l'aide de superaimants. A cause d'une vis desserrée au niveau de l'arbre de transmission, le disque magnétique a été détruit.
J'ai enlevé les anciens aimants et veillé à ne pas abîmer l'écarteur en PVC.
J'ai nettoyé les surfaces de contact et collé 12 Q-19-13-06-N dans le disque.
Comme la puissance du champ était incomparablement plus élevée, j'ai décidé de ne mettre qu'un aimant sur deux en place, bien sûr, en respectant la polarité et la parité des pôles. L'écarteur en PVC assure la distribution. L'espace entre le rotor et la bobine de stator était maintenant plus important mais cela n'a pas entravé le bon fonctionnement du générateur.
Le déplacement de champ redouté au niveau de l'entrefer a été facilement compensé par la puissance des superaimants.
Le test avec le nouveau générateur a montré qu'un projecteur de chantier de 500 W peut être facilement alimenté.
La réparation à l'aide des superaimants a été une grande réussite. Le nombre de tours du moteur à quatre temps à régulation électronique était plus bas qu'avant la panne. Le niveau sonore est plus faible. Malgré la masse d'équilibrage plus petite et la puissance de champ du rotor magnétique plus importante, le nombre de tours moins élevé se trouve toujours dans une zone où le moteur n'est pas "torturé". Ma décision de ne pas mettre en place tous les superaimants était manifestement la bonne!