Le moteur le plus simple du monde

Construire un moteur avec quatre objets simples
Auteur: supermagnete, Uster, Suisse, [email protected]
Table des matières:
L'expérience a été décrite dans le journal Physik in unserer Zeit (physique de notre temps). Cette expérience nous a, ici chez supermagnete.fr, complètement fascinés. Nous sommes déjà depuis longtemps fascinés par nos aimants, mais quand nous avons vu ce qu'on peut faire avec un aimant et trois petits éléments supplémentaires, nous le sommes encore plus ! En cinq minutes, nous avions construit notre petit moteur et nous ne nous lassions plus de voir tourner l'aimant. Un phénomène incroyable !

Matériel nécessaire

  • 1 vis en fer
  • 1 pile alcaline
  • 1 morceau de toron en cuivre isolé
  • 1 disque magnétique au choix (voir ci-dessous pour plus de détails)

Fabrication

  1. Relier la tête de la vis et l'aimant.
  2. Relier la pointe de la vis au pôle négatif de la pile (partie inférieure).
  3. Appuyer le côté isolé du toron contre le pôle positif de la pile avec l'index (voir photo ci-dessous).
  4. Prendre le toron dans l'autre main et toucher la partie extérieure de l'aimant avec l'autre extrémité.

L'aimant adéquat

Nous avons pu obtenir l'effet décrit ci-dessus avec presque tous nos disques magnétiques en néodyme. Le plus facile est de choisir un disque magnétique d'au moins 8 mm de diamètre et d'au minimum 3 mm d'épaisseur. Mais il est clairement plus rigolo avec les aimants plus gros.
Si vous avez déjà un disque magnétique en néodyme, essayez-le donc sans tarder ! Vous avez toutes les chances de mettre l'aimant en rotation avec ce dispositif.

Pour débutants

Sur cette photo, nous utilisons un disque magnétique 15 x 8 mm.
L'expérience fonctionne même avec des cylindres ou des boules magnétiques. C'est particulièrement impressionnant quand - comme sur cette photo - notre boule magnétique K-19-C commence à tourner.

Pour les experts

Quand vous commencez à faire tourner une structure, un monde de diversifications s'offre à vous. Ici de nouveau mis en rotation avec une boule K-19-C. Cette dernière est solidaire à un double tétraèdre composé de cylindres magnétiques et de boules en acier. La vitesse de rotation de cette structure est vraiment impressionnante.

Conseils

  • L'aimant ne tourne pas du tout? Le plus important est bien sûr que le circuit électrique soit fermé. Assurez-vous pour cela que la tête de la vis soit bien en contact avec le dessous de la pile. Utilisez, pour une première expérience, un aimant de plus grande taille, ceci facilite normalement la manipulation.
  • La pointe de la vis se "balade" sur le cul de la pile? La pointe est vraisemblablement trop arrondie. Changez de vis ou effilez la pointe.
  • La structure est trop lourde et la force magnétique transmise à la vis n'est pas suffisante pour que celle-ci tienne à la pile ? Insérez une petite boule magnétique entre la vis et la pile, par exemple une K-08-C (comme sur la dernière photo ci-dessus).
  • Conseil pour l'enseignement [par notre client Michael Sexauer]: "L'expérience est particulièrement impressionnante et la rotation bien visible depuis les derniers rangs d'une classe, si on colle une petite hélice en papier sous l'aimant. Et un ventilateur, un!"
Nous avons obtenu l'aimable autorisation des éditions Wiley-VCH de Weinheim de publier cet article original (en allemand) sur notre site.
Tiré de la revue "Physik in unserer Zeit", 35e année, n° 6, novembre 2004, © 2004 Wiley-VCH Verlag GmbH & Co. KGaA, Weinheim.

Tout le contenu de cette page est protégé par le droit d'auteur.
Sans autorisation expresse, le contenu ne peut être copié ou utilisé sous quelque forme que ce soit.