+++ Situation actuelle (Covid-19) : Nos stocks sont remplis et les commandes sont traitées sans délai. Plus d'informations +++

La Tour Eiffel qui lévite

Un chef d'œuvre pour fêter le 100ème anniversaire de la découverte de la supraconductivité
Auteur: Alexandre Echasseriau, Paris, France
En ligne depuis: 03.11.2011, Nombre de visites: 270718
Il y a 100 ans, le phénomène de la supraconductivité a été découvert.
Cette création d'une hauteur de 80 cm est l'œuvre d'Alexandre Echasseriau, étudiant à l'école de design ENSCI-Les Ateliers, pour l'exposition du CNRS «Entrée en matière» du 19 au 30 octobre 2011.
À cette occasion, la Tour Eiffel (l'autre, la vraie), a pris la pause en arrière plan.
Pour faire léviter cette tour, 9 aimants S-30-10-N ont été utilisés, quatre pour le premier étage, quatre pour le second, et un dernier pour le troisième et son petit phare.
La Tour Eiffel Supra lévite grâce à des pastilles supraconductrices. Les supraconducteurs, une fois refroidis dans de l'azote liquide à -196°C, conduisent parfaitement le courant électrique et expulsent les champs magnétiques. Ils repoussent ainsi les aimants et font léviter la Tour.
Pour plus d'infos sur les supraconducteurs : www.supraconductivite.fr (en français et en anglais).
La Tour Eiffel et sa petite sœur by night
La Tour Eiffel et sa petite sœur by night
Conception : Alexandre Echasseriau
Conseillers scientifiques : Julien Bobroff, Frédéric Bouquet (LPS, Orsay)
Partenariat CNRS - Université Paris Sud - Supra2011
Photos: Julien Bobroff
Note de l'équipe de supermagnete :
Vous trouverez d'autres applications au sujet de la "supraconductivité" ici.