Filtre à huile pour Land Rover

Des aimants captent des fines particules de fer
Auteur: Francesco, Italie
J'ai une ancienne Land Rover qui a plus de 300 000 km au compteur. Je m'occupe moi-même de l'entretien. Mon plus grand défi est de prolonger la durée de vie du moteur. Mais celle-ci est compromise lorsque des fines particules de métal circulent dans le moteur et frottent comme du "papier de verre liquide" sur des endroits délicats. Un filtre magnétique, comme il est installé dans des voitures plus récentes, était trop cher ; une telle pièce peut facilement coûter dans les 800 euros !
C'est pourquoi j'ai fabriqué moi-même un filtre à huile magnétique. Pour cela, j'ai collé 6 aimants parallélépipèdes Q-40-10-05-N sur l'ancien filtre à huile. J'ai fixé 4 autres sur la cuvette à huile pour pouvoir capter ainsi même les particules les plus fines.
Cette photo montre la quantité de particules qui restent collées à l'aimant après seulement 10 000 km. Lors du nettoyage, on peut enlever ces particules en frottant.
Pour de vieilles voitures, ces aimants sont une vraie bénédiction !
Note de l'équipe de supermagnete : Selon nos informations, depuis des années, les voitures sont équipées en série avec de puissants aimants sur les cuvettes à huile pour capter des particules de fer. Il ne serait donc certainement pas utile de poser des aimants supplémentaires. Nous ne pouvons pas fournir d'indications sur l'efficacité de tels filtres magnétiques et recommandons de s'adresser à un spécialiste en automobile.

Tout le contenu de cette page est protégé par le droit d'auteur.
Sans autorisation expresse, le contenu ne peut être copié ou utilisé sous quelque forme que ce soit.