Construction d'un avion miniature avec des aimants

Assemblage flexible sans coller les pièces de manière permanente
Auteur: Alfonso Martín Sánchez, Béjar, Espagne
Je construis beaucoup d'avions miniatures et je sais d'expérience qu'ils ont tous besoin d'être réparés un jour ou l'autre. Comme les pièces doivent normalement être collées, il est souvent difficile d'effectuer des réparations à l'intérieur de la carcasse.
J'ai donc eu l'idée d'assembler les différentes parties de l'avion avec des aimants, elles sont ainsi non seulement solidement fixées les unes aux autres mais aussi faciles à séparer.
La structure dans son ensemble est ainsi plus flexible, ce qui augmente considérablement la durée de vie de l'avion.
Avec une petite Dremel, on peut percer des trous de différents diamètres et profondeurs. Ceux-ci doivent correspondre aux aimants utilisés.
Pour la carlingue, qui supporte les ailes, j'ai utilisé des disques magnétiques S-08-05-N et pour toutes les autres pièces, des disques magnétiques S-08-03-N un peu moins puissants.
Pour la partie avant, j'ai collé 4 anneaux magnétiques R-10-04-05-G sur le nez. J'ai également percé quatre trous dans la carlingue et y ai collé quatre rondelles.
Cela permet de fixer solidement toutes les parties de la carlingue les unes aux autres et l'ensemble reste flexible.
Cela permet de fixer solidement toutes les parties de la carlingue les unes aux autres et l'ensemble reste flexible.
Pour assembler les différentes parties des ailes, j'ai utilisé 3 S-08-05-N de chaque côté, car leur force d'adhérence m'a convaincu.
Une fois les ailes bien assemblées et fixées à la carlingue, on peut passer aux détails (hublots, inscriptions, etc.).
J'espère que cette utilisation des aimants plaira à d'autres mordus de modélisme et qu'elle les incitera à essayer ce nouveau mode de fixation.

Tout le contenu de cette page est protégé par le droit d'auteur.
Sans autorisation expresse, le contenu ne peut être copié ou utilisé sous quelque forme que ce soit.