Circuit de boules modulable

Ce circuit de billes permet un nombre de constellations quasi infini
Auteur: P. O., Wohlen, Suisse
En ligne depuis: 29.09.2008, Nombre de visites: 292868
Une tôle d'acier de 1 000 x 850 x 2 mm a été chanfreinée et découpée de manière à ce qu'elle puisse tenir debout sans support et soit inclinée d'environ 15° vers l'arrière. Une planche de contreplaqué de bouleau de 16 mm constitue le socle approprié.
Les parties du circuit sont fabriquées en contreplaqué (de 10 et 4 mm d'épaisseur). La longueur maximale d'une partie correspond à la largeur de la tôle. La largeur doit correspondre au minimum au diamètre de la boule. Les boules de souris d'ordinateurs conviennent par exemple très bien car elles sont suffisamment grosses et lourdes.
Attention : il faut monter des parties de circuit à droite et à gauche ! Pour qu'elles adhèrent à la tôle, il faut coller entre 3 et 5 cubes magnétiques par partie.
Des plaquettes d'aluminium mobiles et des parties comportant de petites marches permettent d'obtenir des effets sonores.
Des tubes et des clochettes accrochés à des crochets magnétiques font aussi un joli bruit. Les parties du circuit peuvent être montées dans pratiquement n'importe quel ordre pour former un circuit complet.
On peut tout ranger à l'arrière de la tôle.
Un magasin de meubles suédois bien connu et différentes entreprises de vente d'articles pour enfants par correspondance proposent du papier à dessin sous forme de rouleau. Le circuit de boules peut remplir une fonction supplémentaire grâce à des supports en contreplaqué de 16 mm et des cubes magnétiques collés dessus.
Support du rouleau de papier, avec de petits cubes magnétiques collés sur le devant
Support du rouleau de papier, avec de petits cubes magnétiques collés sur le devant

Tout le contenu de cette page est protégé par le droit d'auteur.
Sans autorisation expresse, le contenu ne peut être copié ou utilisé sous quelque forme que ce soit.